"Futurs insolites", éditions Hélice Hélas

Futurs insolites, Florence cochet

Futurs insolites

Editions Hélice Hélas

 

Dans un futur plus ou moins lointain, qui peut dire ce qu’il restera de la Confédération helvétique ? Ce fier pays où un peuple hétéroclite, scindé en cantons divers et variés, mi-ville mi-campagne, multilingue, à la bureaucratie impeccable, à la technologie et au tourisme florissant, à l’armée de milice indéfectible, aux multinationales bien implantées, à la neutralité à toute épreuve, aux paysages subjuguant les touristes et les expatriés... Qui peut dire ce qu’il en restera ? En vérité, si un jour, une Confédération Intergalatique devait naître, ce serait assurément des consultant·e·s suisses qui seraient chargé·e·s d’en élaborer les plans. 

 

En partant de la Suisse qu’ils côtoient tous les jours (pour les résident·e·s hélvétiques) ou qu’ils observent de loin (pour les Français·e·s et suisses expartié·e·s), quatorze auteur-e·s détournent la Suisse dans l’Imaginaire. Chacun·e, avec son style, son genre, met à jour et extrapole dans cette anthologie certains traits perçus               « typiquement » helvétiques ; nos façons de vivre, de mourir, de considérer le monde, de l’organiser. 

 

Sous couvert d’anticipation, c’est une plongée dans l’auto-réflexion nationale que nous proposons avec cet ouvrage. Ce projet s’inscrit dans deux lignées. Celle d’abord de la continuité d’autres anthologies plus spécifiques à la science-fiction déjà parues en Suisse romande. On pense notamment à l’anthologie historique de la Science-Fiction en Suisse romande Défricheurs d’imaginaire (Bernard Campiche Editeur, 2009) menée par Jean-François Thomas, ainsi qu’à Dimension suisse (Editions Rivière blanche, 2010) des anthologistes Vincent Gessler et Anthony Vallat. Dans ce nouveau recueil, nous avons eu la volonté d'élargir et de resserrer la ligne éditoriale que proposaient nos prédécesseurs : le critère de sélection n'est plus l'origine ou la résidence romande, mais devient thématique : la Suisse comme laboratoire d'imagination. Aussi l’anthologie a été ouverte à des auteur·e·s dont l’anticipation et la science-fiction n’est pas le style de prédilection ou ne représente qu’un pan de leur travail, comme Olivier Sillig ou André Ourednik. Dans cette lignée, deux grandes plumes françaises du milieu de l’anticipation et de l’imaginaire, Jean-Marc Ligny et Emmanuelle Maia, ont accepté de participer au projet. 

 

Anthologistes : Jean-François Thomas et Elena Avdija 

 

Auteur-e·s : Emmanuelle Maia, Nicolas Alucq, Vincent Gerber, Adrien Bürki, Jean-Marc Ligny, François Rouillier, Anthony Vallat, Denis Roditi, André Ourednik, Florence Cochet, Julien Chatillon-Fauchez, Bruno Pochesci, Gulzar Joby, Olivier Sillig. 

 

Postface : Marc Attalah

 

SCIENCE FICTION

Février 2016

386 pages

13.5x19 cm

CHF 32 / EUR 24

ISBN : 978-2-940522-34-7

 

Voyagez en direction d'Helvetica, la station spatiale connue dans l'univers entier pour briser les tabous...

 

Emission Vertigo - "Futurs insolites" -
00:00 / 00:00
Imaginales 2016 : Extrait de la table ronde sur "Futurs insolites"

L'Hebdo, mars 2016

La Suisse à venir ?

Vendredi 13 mai 2016, José Antonio Garcia Simon

Journal "Le Courrier"

«FUTURS INSOLITES», COLLECTIF

 

«Nul n’a encore osé s’attaquer à Helvética. Non pas à cause de sa réputation – justifiée – de forteresse imprenable, mais parce que ce qui s’y passe est tabou pour toutes les civilisations connues», lit-on dans «Issue de secours» de Florence Cochet, l’une des nouvelles faisant partie du recueil de récits d’anticipation publié ce printemps par Hélice Hélas, sous la direction d’Elena Avdija et Jean-François Thomas. Un projet captivant que celui de faire appel à des auteur(e)s de science-fiction romands et français pour mettre en scène une Helvétie du futur. La diversité des registres est donc la donne, dans Futurs insolites. La teneur psychologique de François Rouiller, l’humour de Vincent Gerber, le ton déjanté de Jean-Marc Ligny, la langueur crépusculaire de Florence Cochet, les dissections quasi anthropologiques d’Anthony Vallat ou encore les machinations géopolitiques de Julien Chatillon-Fauchez, pour ne citer qu’eux, composent la mosaïque de cette Helvétie futuriste – une hétérogénéité de mondes pourtant soudée par un même soupçon: et si la Suisse était condamnée à n’être que la Suisse ?

 

(Lire l'article complet en ligne...)

Sous la loupe

Des histoires sans frontière

10 mai 2016, Caroline Rieder

Journal "24 heures"

 

«Futurs insolites» 

Au fil de quatorze nouvelles se dévoilent autant de visions, d’hommages ou de critiques de la Suisse. Le pays se trouve tour à tour fustigé pour son secret bancaire déployé au niveau de la galaxie, asséché par le pompage de l’eau de tous les lacs et rivières retenue dans un gigantesque barrage ou objet d’étude d’une intelligence artificielle. Trois auteurs s’emparent du thème du suicide assisté, dans un traitement émouvant chez Florence Cochet, grinçant chez Denis Roditi et empreint d’humour noir chez Vincent Gerber. Les récits font voyager loin dans l’espace et le temps. De quoi montrer que si les auteurs romands sont bien présents en science-fiction, et si le recueil a choisi d’évoquer la Suisse, il n’existe pas pour autant une «SF romande». 

 

(Lire l'article complet en ligne...)

© 2014-2019 - Florence Cochet (Maux de Textes)

Mentions légales

  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
"Issue de secours", Futurs insolites, Florence Cochet