Un jour, j'apprendrai à me taire...

08/11/2015

 

Un matin, j’ai constaté que la couverture d’un livre à paraître chez X utilisait la même image qu’un de mes textes déjà paru. (Pas de souci de copyright, car l’image provient d’une banque d’images, mais cela m’a un peu dérangée, à un mois près… même si, avec le recul, j’aurais dû m’en ficher comme de ma première couche-culotte.)

 

J’ai donc laissé un commentaire sous l’image (où avais-je la tête ???) en me disant (quelle drôle d’idée !) que X modifierait peut-être sa couverture, vu que pour moi, c’était trop tard. (Et l’image correspond parfaitement à mon héroïne.)

 

 

(La prochaine fois, je fermerai mon petit bec.)

 

 

Retranscription, fautes d’orthographe incluses (légères modifications pour anonymiser le tout + mes commentaires intérieurs en italique, en couleur) :

 

F   C'est un peu dommage que l'image et le positionnement soient les même que la couverture de mon texte paru chez *tûûût*...


 

Bonjour, Comme vous pouvez le constater sur le lien HTTPS…..; cette couverture a été présentée le *date*. De plus ce livre est protégé en droit d’auteur par un système informatique (epub) et également la version brochée a été envoyé à la Bibliothèque National de France donc les dates ne mettrons aucun doute sur la primeur de cette couverture.

 

C’est vrai que mon éditeur, lui, ne protège pas ses textes… Ah ah ah !

 

X  Aussi, je vous rappelle que le plagiat peut être condamné par les tribunaux. Merci de cesser de vous inspirer de nos romans pour vos couvertures et ensuite ne vous amusez pas trop à en réclamer la primeur car nous protégeons toutes nos oeuvres et pourrons facilement prouver leur authenticité et leur date de création

 

Heu… Mon éditeur ne s’est pas inspiré de vos romans (nan mais oh !). Je ne réclame d’ailleurs rien. À dire vrai, l’image pour ma couverture a été transmise par une amie illustratrice qui l’a trouvée sur une banque d’images. Donc…

 

F  Ce n'est pas un plagiat. L'image a été achetée par ma maison d’éditions et le livre est déjà sorti.


Et je ne réclame aucune primeur, je fais juste un constat.

 

X  En tout état de cause, cette image ne vous appartient, ni à vous ni à moi puisque les droits appartiennent à une banque d'image (acheté le *date* pour X). Revendiquez vous une exclusivité sur cette image ? Ce qui est contraire aux droits d'utilisations signé par votre éditeur.


 

Certaines personnes ne savent pas lire…

 

F  Je ne revendique rien. Je faisais un constat après être tombée sur votre couverture. Je disais juste "Dommage".

 

X  Oui nous constatons que vos constatations sont infondés puisque nous avons acheté et utilisé cette image bien avant vous. Par contre, il serait bien dans un esprit d’apaisement de vous excuser puisque nous avons démontré notre bonne foi et que cette image a été fait bien avant votre création. Car en persistant dans de fausses accusations, je peux également me montrer procédurier car il s’agit ici d’une calomnie de plagiat.

 

Ah ? Reprenons : Je constate que l’image est la même… et ma constatation est infondée ? Heu… si vous le dites…

Et en plus, je dois m’excuser ?! Heu… de quoi ? Comment ? Calomnie ? Hein ???

 

X  alors que vous, vous constatez des choses imaginaires, moi je constate que vous êtes dans la calomnie


 

Choses imaginaires ? Les images sont les mêmes… Non ? M***, où sont mes lunettes ? Zut, je n’en porte pas.

Bon sang, je viens de basculer dans la 4e dimension ! Pour ne pas mourir idiote, je me plonge dans mon dictionnaire :

« Calomnie : Accusation mensongère qui attaque l’honneur de quelqu’un. »

C’est où que j’ai fait ça ???

 

F  Je n'ai fait aucune accusation et ne calomnie personne. J'ai juste dit "Dommage que l'image soit la même". Soit un simple constat. Mais peut-être ne parlez-vous pas français.


 

Là, ça commence à m’agacer…

 

F  Je ne vais pas m'excuser de trouver quelque chose dommage

 

Faut pas pousser mémé dans les orties.

 

F  Il n'y a plagiat ni d'un côté ni de l'autre. Il y a juste coïncidence. Et comme l'image a été achetée par 2 éditeurs... ben voilà. Dommage.


 

X  Que venez vous faire là à part porter une fausse accusation ? Puisque vous persistez sachez que dès lundi votre éditeur recevra une lettre recommandé de ma part pour clarifier la situation.


 

Mais où donc ai-je « porté une fausse accusation » ? J’admets par contre que je n’aurais JAMAIS dû passer par là et encore moins écrire un commentaire.

 

F  A votre guise. Je rappelle seulement que je n'ai porté aucune accusation.

Et pour en rester là, la couverture est très belle.  *émoticône wink*

 

Parce qu’il faut bien l’avouer, elle en jette, cette image !

Ce n’est pas pour rien que nous l’avons choisie.

 

X  Votre editeur à t'il un siège en France ?


 

Cherchez tout seul…

 

X  Avenue Xyz

Pays


 

Bravo, vous avez trouvé !

 

X  J'ai déja envoyé un message via le formulaire de contact pour les tenir informer. Etes vous en France

 

Ils en seront ravis ! J’ai fait de même en parallèle. Désirez-vous aussi mon adresse, mon numéro de téléphone et ma taille de bonnet ?

 

F  Non. Je ne suis pas en France.


 

 

Ensuite, par gain de paix et parce que je trouve tout ceci stupide, j’ai supprimé le commentaire de départ, que je n’aurais jamais dû écrire (sic !)… et j’ai envoyé un MP à la maison que j’ai offensée malgré moi pour l’en informer :

 

« J'ai supprimé mon commentaire, étant donné que mon but n'était pas de déclencher un tsunami. Je vous souhaite le meilleur dans votre activité éditoriale. »

 

 

Bref… Moi et ma grande gu***

 

 

 

Please reload

Articles récents

28 May 2017

Please reload

Rechercher
Please reload

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
RSS Feed
Archive
Please reload

© 2014-2019 - Florence Cochet (Maux de Textes)

Mentions légales

  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle