En décembre, c'est l'heure du bilan...

26/12/2015

 Côté famille… 

 

Ciel bleu dans ma cellule familiale, et tant mieux, car notre quotidien semé de hauts et de bas, avec une fin d’année tout en bas, nous a bien fatigués…

Si 2016 pouvait être plus clémente avec notre entourage, ce serait merveilleux.

 

 

Côté école…

 

En tant qu’enseignante, une année en deux nuances : ciel couvert jusqu’en juin avec une classe recelant d’étonnantes créatures qui tenaient plus du monstre que de l’humain. Heureusement, la majorité d’entre elles ont quitté l’école (au grand soulagement de bon nombre de collègues).

Embellie massive depuis septembre : diminution de mon poste à 50 % pour écrire davantage et 3 classes sympathiques. Je revis.

 

 

Côté écriture…

 

2015 a marqué mon retour à l’écriture, avec 7 publications en solo et 3 en anthologies.

 

La série « Par le sang » représente l’aboutissement de 3 réécritures d’un roman de fantasy créé il y a plus de 10 ans. Le monde manichéen, un peu enfantin, s’est beaucoup transformé. J’avoue que je suis heureuse du rendu final (cela n’engage que moi, hein !). Les épisodes 4 (« Magie de sang ») et 5 (« Lunes de sang », à paraître en février 2016) sont mes préférés et j’espère que les lecteurs auront autant de plaisir à les lire que j’en ai eu à les écrire.

Les 5 épisodes + la nouvelle « Morsure », centrée sur l’adolescence de la sorcière, dépassent les 100'000 mots (600'000 signes, espaces comprises). Un beau bébé que j’ai de la peine à quitter…

Un petit mot sur les éditions Láska : J’apprécie énormément le travail de mon éditrice, sa disponibilité et son professionnalisme. Même si j’ai parfois envie de me pendre quand je reçois les corrections éditoriales… :o)

Mon seul regret est l’absence de format papier… mais je ne désespère pas.

 

En ce qui concerne « Esprits enchaînés », je suis ravie de le tenir entre mes blanches mains au format papier. (Gros faible pour la couverture !) Il sortira bientôt au format numérique et j’espère que cela permettra à de nouveaux lecteurs de le découvrir.

Ce roman date d’il y a quelques années. Alors que j’évoquais avec une amie - Audrey pour ne pas la citer - la parution de « Par le sang », elle m'a botté les fesses - oups, pardon, je reformule : elle m'a encouragée à renvoyer mon manuscrit (qui s’intitulait alors « Le Gardien enchaîné ») qui, selon elle, en valait la peine. J’ai obéi (pas envie de me faire encore frapper) sans le relire.

Quand les éditions Flammèche l’ont accepté, j’ai commencé par danser le pogo dans mon salon. Puis j’ai entamé la relecture de mon texte et envisagé de m’évanouir. Stylistiquement parlant, il ne me correspondait plus du tout. (Sans compter quelques incohérences dans le scénario.)

Après 100 heures de corrections sur un mois, je suis enfin arrivée à un texte me ressemblant (que vous aimerez, ou pas…).

Merci à mon éditrice, Marianne, d’avoir supporté mes émois de jeune auteure et mes 200'000 questions.

 

Le dernier « bébé » de 2015 a été le recueil de nouvelles intitulé « Créatures, chimères et châtiments ». (Quand je l’ai envoyé, il portait le titre peu sexy de « L’étrange importance de la femme »…)

Sa couverture est juste… waou !

Pour la petite histoire, il sera lu dans deux classes d’élèves romands début 2016 et je me rendrai ensuite en classe en mars. Après avoir parfois accueilli des écrivains en tant qu’enseignante, cela me fait tout bizarre de passer de l’autre côté de la barrière.

En ce qui concerne la maison d’édition, mon seul regret est le manque de diffusion des titres au format papier, qui ne sont disponibles que sur la boutique en ligne de l’éditeur.

 

En bref, trois maisons différentes, trois expériences agréables. (D’après les mésaventures rencontrées par certains collègues d’écriture, j’en conclus que je suis bien tombée…)

 

 

Un tout petit mot pour mes alpha et bêta-lecteurs : Continuez à marteler/disséquer/critiquer/déguster (biffer la mention inutile) les textes que je vous confie, vos encouragements et vos commentaires sont autant de coups d’éperons (plus ou moins douloureux) qui me poussent en avant.

 

 

Et pour 2016 ?

Quelques publications sont d’ores et déjà agendées (une nouvelle chez Flammèche, un mini-roman chez Nana).

Et j’achève la rédaction d’une romance contemporaine en laquelle je crois beaucoup (j’espère ne pas avoir tort…). Elle compte déjà 50'000 mots et j’estime qu’il en reste environ 20'000 à écrire. Mon doux rêve serait de l’achever avant la rentrée scolaire. Qui sait, j’y arriverai peut-être ?

 

En attendant, que 2016 vous soit douce et inspirante !

 

Source de l'image : http://bruixeta.centerblog.net/6606454-noel-animaux-dragon-10

Please reload

Articles récents

28 May 2017

Please reload

Rechercher
Please reload

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
RSS Feed
Archive
Please reload

© 2014-2019 - Florence Cochet (Maux de Textes)

Mentions légales

  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle