Cri de colère du bébé auteur contrarié !

18/04/2015

 

Premier sang, le premier épisode de ma série Par le sang, est sorti le 16 avril aux éditions Láska. Moins de 24 heures plus tard, je suis tombée sur un lien de téléchargement illégal.

 

C'est le jeu ! m'a-t-on dit.

Bienvenue dans le monde des auteurs ! m'a-t-on écrit.

La rançon de la gloire ! a-t-on tenté de me consoler.

 

Eh bien, je suis fâchée. Très fâchée.

Pourquoi ? Parce que, de nos jours, on partage tout et n'importe quoi sans réfléchir à celui ou celle qui se trouve derrière, dans l'ombre.

 

Alors, si vous téléchargez des livres, lisez et réfléchissez un peu :

 

Ecrire une nouvelle ou un roman, cela représente au mieux une dizaine, au pire plusieurs centaines d'heures de travail solitaire, sans garantie que le texte plaise à un éditeur.

Alors quand une maison le sélectionne, c'est une forme de reconnaissance qui pousse en avant, qui donne envie de continuer.

 

Et l'auteur est payé au nombre d'exemplaires écoulés.

Dans mon cas, ce premier épisode est vendu 0.99 centimes d'euro, à peine le prix de quelques cigarettes ou d'un litre de soda !

Il ne vous viendrait pas à l'idée de voler un paquet ou de demander au supermarché de vous donner la bouteille que vous convoitez, non ? Alors, respectez le travail des auteurs, fumez un peu moins, buvez de l'eau et achetez le livre. Votre glycémie et vos poumons vous en remercieront.

 

Vous pourriez me rétorquer : si un ami nous prête un livre, on ne l'achète pas, donc avec l'ebook, c'est pareil. 

Non. Quand vous prêtez un livre à quelqu'un, d'abord, vous lui en parlez. Vous lui dites combien vous l'avez apprécié, ce qu'il vous a apporté, pourquoi il devrait le lire. Vous échangez, communiquez, partagez (au bon sens du terme).

Vous ne prenez pas toute votre bibliothèque dans un chariot pour la déposer sur le paillasson d'une connaissance qui ne vous a rien demandé ! Donc ne balancez pas l'ebook sur la toile en croyant faire plaisir et ne téléchargez pas en vous disant "je prends, je verrai bien si je lis".

 

Pensez à l'auteur, aux heures qu'il a passées à peaufiner son texte pour espérer entraîner le lecteur dans son univers.

 

Oubliez un instant la société de consommation qui pousse au "toujours plus pour toujours moins cher".

Tout travail mérite un salaire juste. Alors, 0.99 centimes d'euro, ça ne me paraît pas trop cher payé, non ?

 

C'était mon cri de colère et j'espère qu'il sera entendu...

 

Alors, si vous avez envie de lire de la fantasy teintée de romance (et seulement dans ce cas-là), vous pouvez acheter Premier sang (même pas le prix d'un café) et me dire ce que vous en avez pensé. Ca, ça me fera plaisir...

 

 

Please reload

Articles récents

28 May 2017

Please reload

Rechercher
Please reload

Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
RSS Feed
Archive
Please reload

© 2014-2019 - Florence Cochet (Maux de Textes)

Mentions légales

  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle