Par le sang 

Par le sang, Laska, Florence Cochet

"Malgré tout ce qui nous sépare, malgré ses ténèbres intérieures, mon cœur lui appartient. Car la lumière n’existe qu’au regard de l’ombre."

Par le sang - L'intégrale (épisode 1 à 5)

Editions Láska - sortie : 14 juillet 2016

 

Résumé : 

Les 5 épisodes de la série Par le sang enfin réunis !

 

    De son passé, Shandra ne se rappelle que les nombreuses années à l’Académie, entre ses études pour devenir un maître et sa dévotion à la déesse Ashara. Bientôt, elle surmontera une dernière épreuve qui lui permettra d’intégrer les rangs des « ombres du palais », comme on nomme les guerriers au service des souverains. Cette épreuve, c’est son nouveau maître d’armes, l’énigmatique et troublant Kalhen, qui l’y prépare.

    Alors que leur attirance réciproque se transforme en désir, Shandra est loin de s’imaginer le double jeu auquel il se livre, et encore moins que leurs destins sont intimement liés...

    Entre les tensions qui règnent parmi ses compagnons d’armes, la soif d’un sabre buveur d’âmes et les exigences d’un ancien dragon, Shandra parviendra-t-elle à trouver sa voie ?

Roman en 5 parties + préquel en bonus ! (106 000 mots au total, soit 450 pages environ au format papier)

Par le Sang : la série

Episode 1 : Premier sang

Présentation de l'éditeur :

 

    Shandra a grandi au rythme de sa formation à l’académie. Il ne lui reste désormais plus qu’une étape avant de devenir maître à son tour. Un dernier apprentissage pour lequel elle se voit assigner un nouvel enseignant : Kalhen Xantar, maître d’armes de la maison impériale.

    Dès leur premier contact, ses yeux d’or qui ne la lâchent pas troublent Shandra. En a-t-il conscience, le fait-il exprès ? Qu’attend-il réellement d’elle ?

    Au fil de leurs duels et des épreuves, Shandra va trouver de plus en plus difficile de feindre l’indifférence…

Extrait :

 

   Mon sabre perçoit mon trouble. Un brouillard rouge opacifie ma vision. Soif… Sang… Boire… Comprenant que je joue le jeu de ma terrible lame, je plonge en moi à la recherche de l’équilibre de mon kinaï. Le matin même, Kalhen m’a rappelé que je paierai les conséquences de toute perte de contrôle.

    Je ne vois rien venir. L’instant d’avant, je suis debout, garde baissée, absorbée en moi-même, l’instant d’après je me retrouve plaquée au sol, souffle coupé, le pied de Kalhen sur la poitrine et la pointe de son épée sur la gorge.

     « Première leçon : reste vigilante. J’aurais pu te tuer. »

    Je frissonne sous son regard glacé, dénué de toute émotion. Il retire enfin sa botte et m’aide à me relever.

    « Ton sabre ressent tes faiblesses et les exploite. Il t’est interdit de perdre le contrôle.

    – Parce que vous croyez que j’ai attendu votre arrivée pour le savoir ?! »

Episode 0.5 (préquel) : Morsure

Présentation de l'éditeur :

 

    Alors que la plupart des enfants aspirent à entrer au Collège, Shyle Tesslan, elle, y a été envoyée de force. Du reste, à treize ans, elle est trop âgée pour passer les tests d’admission ordinaires. Afin d’évaluer son aptitude à la sorcellerie, elle devra donc se soumettre à une expérience aussi dérangeante que dangereuse. Sortira-t-elle indemne de sa rencontre avec celui qui hante les sous-sols du Collège ?

Extrait :

 

   Ignorant la cacophonie des créatures qui rugissaient, sifflaient ou couinaient derrière les barreaux, elle se précipita jusqu’à la dernière stalle, dans laquelle se trouvait un œuf de couleur gris-bleu, de la taille d’une tête humaine, moucheté de taches ovales brunâtres.

    Elle s’accroupit et posa ses paumes sur sa surface parcourue de soubresauts. Son occupant cognait en vain contre la coquille pour la casser. Il s’épuisait. Elle devait l’aider. Saisissant un râteau, elle donna un coup du manche sur l’œuf, afin d’en tester la résistance. Il s’avéra d’une étonnante dureté. Le temps pressait. Elle abattit son gourdin improvisé de toutes ses forces. Il rebondit sur la coquille. La vibration se répercuta dans ses bras et l’outil lui échappa. Elle percevait la panique de l’être. Comment le libérer ? Exaspérée par son impuissance, elle frappa du poing l’objet qui la narguait en criant :

    « Brise-toi, bon sang ! »

    Ses mots semblèrent prendre vie. L’énergie se concentrera dans sa paume, sa propre force la canalisa et la déversa sur l’œuf. Celui-ci explosa...

Episode 2 : L'Oeil de sang

Présentation de l'éditeur :

 

   Shandra est désormais un maître — une « ombre du palais », comme on appelle ceux qui agissent secrètement pour le compte des souverains. Pour la première fois, elle retourne en Thoril, le pays qui l’a vue naître. Son arrivée dans la capitale ne se passe toutefois pas comme prévu : une menace invisible semble peser sur l’empire… et sur ses envoyés.

   Sur la foi d’une vision de l’impératrice, Shandra, accompagnée de Shyle, une mystérieuse soeur-sorcière, se lance sur la piste de l’Œil de sang. Un autre maître dont elle ignore encore l’identité doit les rejoindre en chemin…

Extrait :

 

   « Nous vous attendions, Shandra. Shyle, rejoignez-nous, je vous prie. »

    La silhouette que j’avais remarquée se détache des ombres. Alors qu’elle avance à pas légers, glissants, des traits d’une stupéfiante pureté se révèlent, encadrés d’une cascade de boucles brunes qui contraste avec une large mèche blanche. Son expression lisse, immuable, s’accorde à merveille avec sa pâleur spectrale. Aussi belle que glaciale… Ses yeux, d’un bleu clair vibrant, inhumain, rencontrent les miens, et le temps se suspend. Nous nous contemplons, nous nous reconnaissons, alors que nous ne nous sommes jamais vues. Un lien ancestral se tisse entre nous. Qui est-elle ?

    « Shandra, je vous présente Shyle Tesslan, une sœur-sorcière de Norgarynn. »

    Je retiens un mouvement de recul. Les sœurs-sorcières forment la caste la plus redoutée des praticiens de l’Art. De folles rumeurs courent sur elles… des rumeurs que personne n’ose vérifier.

    Un demi-sourire moqueur relève un coin de la bouche parfaite.

    « Ravie de vous rencontrer », déclare-t-elle d’une voix rauque, comme usée d’avoir trop crié.

Extrait :

 

   « Nous vous attendions, Shandra. Shyle, rejoignez-nous, je vous prie. »

    La silhouette que j’avais remarquée se détache des ombres. Alors qu’elle avance à pas légers, glissants, des traits d’une stupéfiante pureté se révèlent, encadrés d’une cascade de boucles brunes qui contraste avec une large mèche blanche. Son expression lisse, immuable, s’accorde à merveille avec sa pâleur spectrale. Aussi belle que glaciale… Ses yeux, d’un bleu clair vibrant, inhumain, rencontrent les miens, et le temps se suspend. Nous nous contemplons, nous nous reconnaissons, alors que nous ne nous sommes jamais vues. Un lien ancestral se tisse entre nous. Qui est-elle ?

    « Shandra, je vous présente Shyle Tesslan, une sœur-sorcière de Norgarynn. »

    Je retiens un mouvement de recul. Les sœurs-sorcières forment la caste la plus redoutée des praticiens de l’Art. De folles rumeurs courent sur elles… des rumeurs que personne n’ose vérifier.

    Un demi-sourire moqueur relève un coin de la bouche parfaite.

    « Ravie de vous rencontrer », déclare-t-elle d’une voix rauque, comme usée d’avoir trop crié.

Episode 3 : Larmes de sang

Présentation de l'éditeur :

 

   Après avoir payé un lourd tribut pour récupérer l’Œil de sang, Shandra, Kalhen et Shyle continuent leur périple à la recherche de la Femme sans visage.Kalhen et Shandra parviendront-ils à surmonter le passé ? Et qui est réellement la mystérieuse sœur-sorcière ?      Autant de questions qui hantent la jeune guerrière. Et c’est sans compter les nombreux dangers qui se dresseront sur leur route : un vampire avide de retrouver sa puissance, une tempête d’origine surnaturelle et les pièges d’un désert inhospitalier...

Extrait :

 

    Le dernier accord résonne dans la salle, suspendue aux lèvres du troubadour, puis un tonnerre d’applaudissements auquel Shyle et moi nous joignons, enthousiasmées, salue sa prestation. Il se lève et s’incline, gracieux, avant de reprendre place pour un autre air, qu’il présente comme la Complainte d’Ellistra. Je me réjouis de découvrir cette ballade qui m’est inconnue.

    Ses doigts magiques créent une trame mélodique complexe à la douceur trompeuse, semée d’accents parfois discordants. Une vague de puissance parcourt l’assistance et je frémis de la tête aux pieds. Qu’est-ce que… ?! Aussitôt, Maël’Yenn enveloppe mon esprit d’un voile protecteur et je me raidis. Ce ménestrel a perdu tout son charme.

    À mes côtés, Shyle, sourcils froncés, écoute avec attention le chant de la harpe. La voix chaude de Sendarel s’élève, entame le premier couplet dans une langue aux consonances orientales, et l’atmosphère de l’auberge se modifie. Tour à tour langoureuse, violente ou d’une troublante suavité, la complainte tient le public en haleine. Les convives ont reposé leurs couverts, l’aubergiste subjugué dodeline la tête, coudes appuyés sur le comptoir, et les employés, serveuses et cuisiniers, adossés au mur de la salle, n’en perdent pas une miette.

    Comme hypnotisée, Shyle se lève d’un mouvement fluide et, sans que je puisse la retenir, monte sur l’estrade. Le ménestrel, apparemment ravi, lui adresse un nouveau clin d’œil. Elle se place derrière lui, pose une main fragile sur son épaule, et accompagne son chant. De rauque, son timbre se teinte de tonalités vibrantes et cristallines que je ne lui ai jamais entendues. La puissance du sortilège se décuple, et les yeux des dîneurs les plus proches se vident, les traits se relâchent, les fronts s’inclinent. Gobe-Mouche, roulé en boule sur sa chaise, semble dormir. Moi aussi, j’aimerais m’enfoncer dans une torpeur cotonneuse. Mais Maël’Yenn qui veille intensifie son voile de protection.

Episode 4 : Magie de sang

Présentation de l'éditeur :

 

    Maël’Yenn, le sabre buveur d’âmes, a choisi de se lier à Shandra : elle seule peut le manier sans risque. Mais les Adrylls, qui ont forgé cette arme légendaire, sont bien décidés à la récupérer.

    Impuissants face à ces terribles guerriers, Shandra et ses compagnons se voient contraints de les accompagner auprès de leur roi. Cependant, Shyle, trop affaiblie, risque de ne pas survivre au voyage. Le chef des Adrylls lui offre alors son aide, au prix de sa liberté. Parviendront-ils à repartir indemnes ?

Extraits :

 

    Quand je remonte à la surface, il est assis de profil au bord de la baignoire, nu. Mes yeux s’écarquillent. Sa poitrine, ses épaules et ses jambes sont recouvertes de tatouages dans les tons bleu, vert et rouge. Des dragons enroulent leur queue autour de ses cuisses musclées, déploient leurs ailes sur les méplats de son torse, crachent des gerbes de feu jusque dans son dos ; des lianes et des fleurs exotiques s’épanouissent sur son ventre et ses flancs. Çà et là, un réseau de cicatrices apporte un relief étonnant à la fresque captivante. Il est magnifique.

    Du bout des doigts, il frôle la mousse qui masque à peine mes courbes. Fidèle à ma promesse, je bride l’instinct qui m’incite à repousser sa main. Il enjambe le rebord et entre dans l’eau à l’autre bout de la baignoire. Quand nos mollets se touchent, je me raidis. Sans s’inquiéter de ma réaction, il s’empare d’une éponge.

 

***

 

    — Il ne m’arrivera rien, affirme Kalhen.

    — Je n’en suis pas si sûre.

    — T’inquiéterais-tu pour moi ?

    — Ai-je vraiment besoin de répondre à cette question ? »

   D’elles-mêmes, mes jambes me conduisent à lui. Malgré tout ce qui nous sépare, malgré ses ténèbres intérieures, mon cœur lui appartient. Car la lumière n’existe qu’au regard de l’ombre.

    Il demeure immobile alors que je pose la main sur sa joue et murmure :

    « Qui es-tu vraiment, Kalhen ? »

Episode 5 : Lunes de sang

Présentation de l'éditeur :

 

    Shandra, Shyle, Kalhen et Dragann parviennent enfin au temple de Bhelan, où le jeune prince Dominick est retenu prisonnier. Mais, lorsqu’ils y pénètrent, les lieux semblent désertés. Quelqu’un a trahi leur arrivée, permettant à leurs ennemis de s’enfuir.

    Pour espérer les rattraper, Shandra et ses compagnons doivent d’abord triompher des nombreux pièges et sortilèges que recèle l’endroit sacré. En sortiront-ils tous vivants ?

Extrait :

 

    À nouveau, Shyle jette un coup d’œil à la statue. Un frisson glacé coule le long de ma colonne vertébrale : les iris de pierre la scrutent, et je jurerais que les lèvres noires et blanches arborent un rictus moqueur qui ne s’y trouvait pas auparavant. Puis l’expression de l’effigie s’adoucit, se fait enjôleuse. La sorcière sourit à son tour. Et le souvenir que je cherchais me revient : quand nous naviguions en direction de l’île de Samar-Qanteg, Bhelan m’avait attirée sur son territoire, mais j’avais compris que ce n’était pas moi qui l’intéressais. Je sais maintenant qu’il s’agissait de Shyle.

 

***   

 

    Les étoiles dessinent des motifs chatoyants sur la voûte soyeuse. Ces étoiles, je les ai souvent contemplées blottie contre Kalhen, la paume sur son torse, enveloppée dans son parfum de forêt et de cuir. Je place un bras en travers de mes yeux pour ne plus les voir. Ma gorge se serre jusqu’à la douleur. Je cherche mon souffle sans le trouver. Et, soudain, une digue cède en moi. À l’abri de mon coude, les larmes que je contenais désespérément débordent, roulent le long de mes tempes, se perdent dans mes cheveux. Un vide terrible ronge ma poitrine. Je me retourne et mords la couverture pour ne pas me mettre à hurler.

© 2014-2019 - Florence Cochet (Maux de Textes)

Mentions légales

  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle